Savoir-faire

Savoir-faire

i
g

PRODUITS
NATURELS

“ Pour les oreillers naturels plus le pourcentage de duvet est élevé plus ceux-ci seront gonflants et souples. ”

L’utilisation quotidienne du compagnon de nos nuits avec une moyenne de 8h par nuit fait que sa durée de vie pour un maintien optimal ne devra pas excéder deux à trois ans.

“ Pour les couettes garnies de plumes et duvet plus le pourcentage de duvet est élevé plus celles-ci seront chaudes et légères. ”

Les couettes naturelles sont produites avec la technique dite du soufflé, cela implique de souffler le garnissage par compression d’air dans une enveloppe. Il existe deux possibilités de confectionner des couettes naturelles soit piquage carreaux bord à bord soit piquage carreaux cloisonnés.

Le piquage carreaux bord à bord ou le piquage non cloisonné, signifie que le garnissage intérieur est réparti de manière uniforme dans la couette afin de garantir une chaleur identique sur toute la surface. Ce type de piquage permet de créer des ponts thermiques plus importants : l’air et l’humidité du corps éliminés durant la nuit seront évacués plus rapidement.

Les couettes aux carreaux cloisonnés : à l’intérieur de l’enveloppe des séparations ou cloisons sont cousues ; le garnissage est réparti poche par poche. Cette technicité offre à l’utilisateur une chaleur plus intense.

b

PRODUITS
SYNTHÉTIQUES

“ Pour les oreillers garnis de matières synthétiques, la matière en elle-même apportera soit de la souplesse soit de la fermeté. ”

C’est pourquoi bien souvent le mariage de différentes fibres synthétiques pourra apporter divers types de conforts. La technique que nous utilisons pour la fabrication des oreillers synthétiques est la technique dite du soufflé c'est-à-dire que nous soufflons la matière dans la poche avec un poids de garnissage déterminé.

D’autres techniques sont possibles telles que le nappé mais nous ne l’utilisons pas pour la confection des oreillers. Ce garnissage n’est pas fluide et rend l’oreiller comparable à une buche lors de son utilisation.

Les couettes synthétiques produites avec la technique dite du soufflé sont garnies de la même manière que les oreillers synthétiques, par propulsion d’air. La matière est répartie par la suite manuellement dans la poche avant d’être piquée afin de fixer le garnissage. Cette technique rend les couettes synthétiques gonflantes et souples.

Les couettes synthétiques produites avec la technique dite du nappé sont fabriquées de manière continue avec une nappe de fibre polyester plus ou moins épaisse. Cette épaisseur est déterminée par le poids au m² de la nappe si l’on veut une couette plus ou moins chaude. Cette technique garantit à l’utilisateur une répartition égale et uniforme sur toute la surface de la couette lui donnant moins de souplesse.


l Haut de page